Recette : des meringues à croquer

Mi-biscuit, mi-friandise, la meringue. Pour les « Addict » au sucre.

Aujourd’hui une recette pour les grands gourmands, pas très, ou plutôt pas du tout regardant sur le sucre : La meringue ! 
Il existe plusieurs recettes de meringue, cette fois je vais expliquer la réalisation de la meringue suisses, ceux sont les meringues que j’utilise le plus car elles tiennent très bien en forme et son parfaites pour la décoration des gâteaux. Elles sont malgré tout très délicieuse à la dégustation.
Côté difficulté, c’est la recette qui se situe au milieu : y’a plus facile comme plus compliqué 😉

Côté ingrédients c’est très simple et très court : sucre semoule et blanc d’oeufs.
La proportion est également très simple : le double de sucre par rapport aux blancs

Ingrédients :

– 250 gr de sucre semoule
– 125 gr de blancs d’oeufs

Réalisation :

Faire un bain marie. Dans un bol à batteur, faire chauffer doucement le sucre et les blancs en fouettant. Le sucre doit être totalement fondu, et le mélange ne doit pas dépasser 50°C.  A 48°C sortir le bol et laisser monter la meringue au batteur jusqu’au refroidissement. La meringue est prête lorsque elle n’est plus chaude au toucher, lisse et brillante.

Faire chauffer le four à 100°C.

Il ne reste plus qu’à mettre la meringue en poche avec une jolie douille selon le motif et la taille recherché.
Sur un papier ou un tapis de cuisson poser sur une plaque, former des meringues à peu près de même taille (pour le temps de cuisson)

Enfourner 1h pour des meringues de taille « bouchée ».

Mon expériences :

Voici des petites erreurs à ne pas reproduire :
– Lorsque la meringue monte au batteur ne pas attendre qu’elle soit froide froide sinon elle va grainer (mon bol en alu est toujours tiède à la fin, je le refroidis avec des packs froids) . Lorsque vous voyez qu’elle est ferme, qu’elle fait bien le bec et qu’elle est bien brillante, c’est bon.
– Certains disent de laisser sécher les meringues fraîchement pochées, pour moi c’est une erreur, elles forment une petite croûte qui craque à la cuisson.
– Du coup si vous ne pouvez pas dresser toute vos meringues (manque de place par exemple) mettez la en poche car elle va aussi sécher dans le bol du batteur pendant l’heure de cuisson des autres. Dans la poche ça sèche un peu moins mais malgré tout la « pâte » se dégrade avec le temps. Donc un conseil organisez-vous bien pour en mettre un maximum en cuisson en même temps (vous pouvez ouvrir le four pour sortir les plus petites en fin de cuisson et laissez les plus grosses cuire) et faites les plus jolies au début (la pâte « casse » au fournées suivantes, plus de pointe)

Voici une de mes réalisations avec une déco 100% meringues :

*

Pour réaliser ces meringues colorées, c’est très simple. A la base ceux sont toutes des meringues blanches, j’ai pris 3 poches avec des douilles différentes. Avec un cure dent j’ai prélevé un peu de colorant et j’ai réalisé des rayures sur la poches en partant bien de la douille. Pareil pour les deux autres poches avec d’autres couleurs. Ensuite deux grosses cuillerées de meringue dans la poche et c’est parti pour le dressage. Ne pas mettre trop de meringue dans la poche car le colorant par assez vite et il faut revider la poche pour remettre du colorant, ce qui abîme la pâte bien sur.

Amusez-vous bien !
Avec des enfants c’est super cool à réaliser !

Laisser un commentaire